dragons catalans

Les dragons catalans

Les Dragons Catalans sont un club de rugby professionnel basé à Perpignan, Pyrénées-Orientales, France et représentent la Catalogne. Ils jouent en Super League. Ils ont également joué des matchs à domicile à Barcelone, attirant une foule record de 31 555 personnes en saison régulière de Super League contre les Wigan Warriors au Camp Nou en 2019. Avec le Wolfpack de Toronto, ce sont les seules équipes de la compétition qui viennent de l’extérieur de l’Angleterre. Les Dragons jouent à domicile au Stade Gilbert Brutus. Ils ont été la première équipe non britannique à remporter la Challenge Cup depuis le début de la compétition en 1896, après avoir battu les Warrington Wolves 20-14 au stade de Wembley le 25 août 2018.

Le club a été créé en 2000 par la fusion du XIII Catalan et de l’AS Saint-Estève en Union Treiziste Catalane (UTC). Ils ont remporté le championnat de France de rugby en 2005 et la Lord Derby Cup en 2004 et 2005. En 2006, ils ont obtenu une licence de Super League, prenant le nom de Dragons Catalans. L’UTC continue de participer au Championnat de France Elite One en tant que club nourricier des Dragons, désormais sous le nom de Saint-Estève XIII Catalan.

Historique

2000-2004 : fondation

Le club a été fondé en 2000 suite à la fusion de deux équipes de Perpignan, le XIII Catalan et l’AS Saint Estève. L’équipe fusionnée a pris le nom d’Union Treiziste Catalane, souvent abrégé en UTC.

XIII Catalan a été fondé en 1935 et était donc membre fondateur du Championnat de France. Au cours de leur parcours, ils ont remporté 11 Championnats de France et 11 Coupes Lord Derby. L’AS Saint-Estève a été fondée en 1965. Ils ont remporté six championnats et quatre Coupes Lord Derby. Il y avait deux autres clubs dans la compétition des douze équipes dans les Pyrénées-Orientales : Pia XIII et Saint-Cyprien. En 2002, Saint-Cyprien a rejoint l’équipe fusionnée de l’UTC. UTC a remporté le Championnat de France 2005 et les Coupes Lord Derby 2004 et 2005.

2005–2007 : Finale de la Super League et de la Challenge Cup

En 2005, UTC a posé sa candidature pour rejoindre la Super League, le plus haut niveau de la ligue professionnelle de rugby en Europe. Ils ont été sélectionnés devant l’Olympique de Toulouse et les Léopards de Villeneuve pour entrer dans la ligue pour la saison 2006. La franchise a été baptisée Dragons Catalans ; UTC est resté dans le championnat de France pour servir de club de réserve. Le club s’est fixé comme objectif que 75 % des joueurs soient qualifiés pour jouer pour la France.

Les Catalans ne sont pas la première équipe française à jouer en Super League, mais la première, le Paris Saint-Germain, n’a duré que deux saisons. Les deux codes du rugby ont leur bastion dans le sud-ouest de la France, et le nord de la France est plus favorable au football. Les joueurs prêtés par les clubs du championnat français devaient également jouer pour leur propre club, s’entraîner dans le sud et faire le long voyage jusqu’à Paris ou l’Angleterre pour les matches.

Pour que les Catalans puissent disposer des meilleurs joueurs français, la Ligue française de rugby a décidé de leur permettre de faire signer des joueurs d’autres clubs français sans payer de frais de transfert. La ligue ne les reléguerait pas non plus de la Super League pendant trois ans, même s’ils finissaient derniers. Beaucoup pensent que les Catalans seront rejoints par d’autres clubs français en Super League, mais l’idée même d’une expansion en France a suscité des critiques. Les Catalans ont remporté leur tout premier match de Super League 38-30 contre Wigan le 11 février 2006, au Stade Aimé Giral. Pour sa première saison en Super League, le club a connu une période d’apprentissage intense. De nombreux joueurs français moins expérimentés ont souffert de fatigue à la fin d’une campagne épuisante et marquée par les blessures. Une perte particulière a été celle de la meneuse de jeu et capitaine Stacey Jones, qui a manqué une grande partie de la saison avec un bras cassé. L’équipe a finalement terminé en bas du tableau, mais l’exemption de trois ans de la relégation l’a maintenue en Super League.

L’année 2007 a été marquée par un fort recrutement par le nouvel entraîneur Mick Potter avec une série de recrutements de haut niveau en provenance d’Australie, notamment Clint Greenshields, Casey McGuire, Jason Croker et Aaron Gorrell, tous des joueurs chevronnés de la LNR. Gorrell, une  » prostituée  » qui aime les buts, a impressionné le premier mois mais s’est blessé au genou lors de la victoire de février contre Leeds et a manqué le reste de la saison. Le 10 mars 2007, il a été annoncé que Luke Quigley, une prostituée des Knights de Newcastle, couvrirait l’absence de Gorrell pour le reste de la saison, mais plusieurs joueurs ont subi des blessures tout au long de la campagne.

Le 29 juillet 2007, les Catalans sont devenus la première équipe française et la première équipe non britannique à atteindre la finale de la Challenge Cup après avoir battu Wigan 37-24 en demi-finale. Les Catalans ont perdu la finale de la Challenge Cup 2007 avec St. Helens au stade de Wembley le 25 août 2007. Ils ont également réussi à terminer la saison 2007 en bas du tableau, terminant la saison à une respectable dixième place.

2008-2017 : éliminatoires et progression

En 2008, les Catalans ont assuré leur première place en éliminatoires en terminant à la troisième place du championnat, en grande partie grâce à un groupe d’attaquants féroces. Le 13 septembre à Perpignan, ils ont écrasé Warrington 46:8 lors de leur tout premier match de barrage. Le 20 septembre, Wigan a ouvert le score en deuxième mi-temps de la demi-finale éliminatoire, s’imposant finalement 50:26. L’entraîneur Mick Potter a quitté les Dragons à la fin de la saison 2008 pour remplacer Daniel Anderson à St Helens.

En 2009, ils ont participé à deux étapes historiques pour le sport de la ligue de rugby en Europe. Lors de leur match à l’extérieur contre le club gallois Crusaders le 23 mai, les deux clubs ont joué le premier match de Super League à ne pas avoir d’équipe anglaise. L’histoire a également été créée le 20 juin, lorsque le club a disputé le premier match de Super League à être joué en Espagne, à l’Estadi Olímpic Lluís Companys de Barcelone, le site des Jeux olympiques d’été 1992, contre Warrington. Les Dragons menaient 10-6 à la mi-temps, mais Warrington a fini par l’emporter 12-24. Le but de ce dernier match était de promouvoir le sport en Catalogne, avec environ 1000 billets vendus dans la région, et le match a été télévisé sur la chaîne catalane El 33. Immédiatement après le match, Walters a indiqué que l’événement en Espagne pourrait devenir annuel, complétant apparemment les commentaires du directeur général du club sur l’utilisation d’une nouvelle liaison à grande vitesse entre Perpignan et l’Espagne, qui devrait commencer à fonctionner dans les deux ans.

En 2016, les Dragons Catalans ont fêté leurs dix ans de compétition en Super League. Après une campagne de recrutement qui a vu plusieurs transferts de la NRL, les attentes étaient grandes. Après des défaites initiales contre Wigan et Hull FC, les Dragons ont battu Leeds 32-28 en troisième journée, puis ont remporté sept victoires en huit matches. Après leur victoire 42-32 sur Salford fin avril, les hommes de Laurent Frayssinous se sont classés deuxièmes du classement, à égalité de points avec le leader Warrington. Cependant, une série de blessures a fait chuter des joueurs clés en deuxième moitié de saison. Les Catalans ont perdu leurs six derniers matches de la saison régulière, ce qui les a conduits en Super 8 à deux points de St Helens, quatrième. Cinq défaites en sept matches leur ont permis de terminer la saison à la sixième place et de se priver d’une place en play-off. Après deux années difficiles à Huddersfield, le départ de Jodie Broughton dans le sud de la France a donné un coup de fouet à sa carrière. L’ailier a marqué 19 essais en 2016, dont quatre lors de la victoire 30-12 des Dragons sur St Helens en avril. Todd Carney a été libéré après deux saisons chez les Catalans

2018-présent : Succès

Le 25 août 2018, les Catalans Dragons ont remporté leur premier trophée de la Rugby League, après avoir battu les Warrington Wolves 20-14 en finale de la Challenge Cup 2018, devenant ainsi la première équipe non anglophone à remporter la compétition dans sa longue et illustre histoire.

Stades

Stade Aimé Giral : 2006-2007

Les Catalans ont emménagé dans le stade en 2006, lorsqu’ils ont été acceptés en Super League. Ils partagent le terrain avec le club de rugby américain de Perpignan, qui possède et exploite le stade, mais il s’agit d’un stade polyvalent utilisé occasionnellement pour d’autres sports et événements.

Stade Gilbert Brutus : 2007-présent

Le Stade Gilbert Brutus a été ouvert en 1962 et a accueilli principalement la ligue et le syndicat de rugby et a accueilli de nombreux matchs tests impliquant l’équipe nationale française. Il était auparavant le siège de l’équipe de la ligue de rugby de Catalogne du Nord. Lorsque les Dragons ont déménagé, la capacité était d’un peu plus de 4000 places. Les Catalans ont réaménagé et agrandi le terrain à 13 000 depuis qu’ils ont déménagé ici.