Prats-de-Mollo-la-Preste

Prats-de-Mollo-la-Preste est une commune du département des Pyrénées-Orientales, dans le sud de la France, près de la frontière avec l’Espagne et la Communauté autonome de Catalogne. Le nom Prats-de-Mollo vient du catalan “prats de Molló”. Molló est une ville située juste de l’autre côté de la frontière et du Col d’Ares. La Preste est une station thermale qui était un village séparé mais qui fait maintenant partie de la municipalité. Prats-de-Mollo-la-Preste était la capitale de l’ancien canton éponyme. Elle fait partie de la comarca historique du Vallespir et fait partie de la Catalogne du Nord.

Géographie

Prats-de-Mollo-la-Preste est situé dans les Pyrénées, à 13 km de la frontière espagnole et de la Communauté autonome de Catalogne, sur les rives du Tech et sur la face sud du Canigou, à une altitude de 735 mètres.

Prats-de-Mollo-la-Preste est situé dans le canton du Canigou et dans l’arrondissement de Céret.

Histoire

La ville, ainsi que d’autres municipalités du Vallespir du Roussillon, a été séparée du reste de la Catalogne, et donc de l’Espagne, par le Traité des Pyrénées (1659), que la France a obtenu de l’Espagne une partie de la Catalogne.

Pendant la guerre civile espagnole, elle fut le lieu d’un refuge financé par l’organisation pacifiste War Resisters’ International et dirigé par le professeur José Brocca.

Fêtes et traditions

Construite sur les rives de la rivière Tech, entourée de montagnes, Prats-de-Mollo-la-Preste était l’une des plus importantes villes frontalières de la région, et possède encore aujourd’hui de nombreux témoignages de son riche passé, tant architectural que traditionnel.

En février, deux événements ont traditionnellement lieu à Prats : la Fête de l’ours (en catalan : Festa de l’Ós) et le Carnaval. Toutes deux sont pleines de traditions fascinantes transmises au fil des ans. Pendant la Fête de l’ours, célébrée chaque année au début du printemps, les habitants se déguisent en ours, se couvrant de suie ou de charbon et d’huile, et “attaquant” les badauds, en essayant de salir tout le monde. D’autres se déguisent en chasseurs, jouant le rôle de ” protecteurs “. Le festival se termine par le “bal de l’os”. Cette tradition est évoquée dans le roman de l’auteur catalan Joan-Lluís Lluís, El dia de l’ós (Le jour de l’ours).

L’un des événements de la semaine du carnaval est le Bal de la Posta. La Posta est une planche de 1,5 m de long et 30 cm de large, avec à une extrémité une jolie fille représentant la Vierge et à l’autre extrémité un diable. Les danseurs se mettent en couple face au porteur de la posta et à son collègue qui porte une épée en bois. Les danseurs avancent trois fois, en couple, vers le couple armé. La première fois ils s’inclinent, la deuxième fois la dame doit embrasser le visage de la posta, en choisissant le diable ou la vierge, et la troisième fois elle reçoit une claque sur le fond avec la planche. Autrefois, cette danse était un jugement sur le vice et la vertu.

Sites d’intérêt

Cette ville fortifiée est un labyrinthe de rues pavées étroites et d’architecture médiévale. Avec seulement 1 100 habitants, elle compte de nombreux hôtels, restaurants et cafés, les rues étroites formant des terrasses reliées entre elles par des escaliers et des passages. Une passerelle couverte mène directement de la ville au Fort Lagarde, un impressionnant fort construit par le maréchal Vauban en 1683 pour renforcer les défenses de la ville et contrôler la population après le Traité des Pyrénées (1659) qui a divisé la Catalogne entre l’Espagne et la France et après les révoltes des Angelets de la Terra (1667-75). Sa position en fait également un point de départ idéal pour des itinéraires de marche et d’escalade. À quelques kilomètres seulement se trouve La Preste, une ville thermale connue pour ses eaux et le traitement des infections urinaires et des maladies qui y sont liées. Au XIVe siècle, les lépreux se baignaient dans la ” piscine des lépreux ” pour soulager leurs symptômes.

Personnes remarquables

  • Chantal Gorostegui (1965-) : cycliste de course née à Prats-de-Mollo-la-Preste.