collioure côte vermeille

La côte Vermeille

La Côte Vermeille (en catalan, Costa Vermella) est le nom donné à la partie rocheuse de la côte de la mer Méditerranée située dans le département des Pyrénées orientales dans la région de l’Occitanie (France), dans le Roussillon historique. Elle commence au sud d’Argelès-sur-Mer et s’étend jusqu’au Haut Ampurdan (Espagne), plus précisément à Portbou, une ville située à la frontière avec la France.

Quatre communes françaises (du nord au sud) font partie de la côte vermillon :

Elles sont nichées le long d’un tronçon de 20 km de plages, de petites baies, de criques et de criques.

Historique

Pendant de nombreux siècles, la Côte Vermeille a dû se défendre contre d’éventuelles attaques ennemies. Le fort Saint-Elme, les tours Madeloc et Massane et les ruines du château d’Ultrera sont autant de vestiges de cet ancien réseau défensif. Aujourd’hui, ils offrent des vues spectaculaires sur la plaine du Roussillon.

Quoi faire et quoi visiter sur la Côte Vermeille ?

Vous prévoyez de faire un voyage sur la côte cet été ? Si vous vous aventurez vers le nord au-delà de la Costa Brava, vous tomberez sur la Côte Vermeille (Vermillion Coast). Ce coin souvent négligé de la France appartenait historiquement à la Catalogne jusqu’au traité des Pyrénées de 1659, lorsque la Catalogne du Nord, qui correspond à peu près au département français des Pyrénées-Orientales, a été cédée aux Français. Mais l’esprit catalan vit sur – le catalan est parlé par beaucoup, la sardane (la danse nationale de Catalogne) est exécutée avec zèle et la cuisine locale a une saveur résolument catalane.

Souvent décrite comme la Côte d’Azur sans le prix fort, cette étendue de 20 kilomètres de côte possède sa propre appellation de vin, des sports nautiques, des réserves naturelles et un passé artistique animé. C’est là que les Pyrénées rencontrent la Méditerranée étincelante, créant des criques de galets et des falaises qui offrent des vues spectaculaires le long de la côte escarpée.

Cerbère

Avec ses bâtiments colorés du centre-ville et son pittoresque front de mer peint dans des tons pastels, ce village pittoresque est le premier arrêt après avoir quitté l’Espagne. La promenade du bord de mer est bordée de cafés et de restaurants et mène à une petite plage aux couleurs chatoyantes.

Les points d’intérêts :

  • Cap Cerbère. Le promontoire rocheux du Cap Cerbère offre un point de vue sur la falaise avec une vue imprenable sur la mer et abrite également  » le phare du bout du monde « .
  • Col de Belitres. A la fin de la guerre civile espagnole, 500 000 réfugiés ont franchi la frontière par le col de Belitres, situé à proximité. Aujourd’hui, un monument présentant une exposition de photos des réfugiés, prises par l’artiste franco-colombien Manuel Moros, se trouve sur la crête du col. D’anciens kiosques de contrôle des passeports et des douanes se trouvent également à proximité, étranges et abandonnés depuis l’accord de Schengen de 1995.
  • Dolmens. La préhistoire de la région est attestée par les trois dolmens (tombes construites à partir de deux ou plusieurs pierres verticales, recouvertes d’une grande pierre horizontale plate) situés sur les collines derrière le village, à Coll de la Farella, Coll de les Portes et Coma Estepera.
  • Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls-sur-Mer. Cette réserve marine est populaire pour la plongée avec tuba et la plongée sous-marine en raison de la grande variété de poissons qui prospèrent dans son habitat protégé.

Banyuls-sur-Mer

Banyuls-sur-Mer a grandi autour de la pêche, de la viticulture et de la contrebande. Le village, avec ses bâtiments couleur saumon, dispose d’une plage primée et d’un vieux quartier pittoresque, le Cap d’Osne, rustique et charmant avec ses rues étroites et sinueuses. Parmi ses bâtiments anciens, on retrouve l’église Saint-Jean de la Rectorie.

Les points d’intérêts :

  • GR10. Le GR10 de 866 kilomètres sillonne les Pyrénées de Banyuls à Hendaye. Le parcours est balisé par des bandes rouges et blanches peintes sur les arbres et les rochers, et peut être effectué en 52 jours environ. Il y a des endroits pour rester le long de la plupart du parcours, mais il est également possible d’essayer des sections plus petites.
  • Jardin Méditerranéen du Mas de la Serre. Cette réserve de trois hectares, située au-dessus de la ville, a pour but d’exposer toute la flore des Pyrénées-Orientales.
  • La Salette. La petite église blanche de La Salette, construite en 1863, se trouve à 200 mètres au-dessus de Banyuls et mérite une visite ne serait-ce que pour la vue panoramique sur le village, la mer et la montagne.
  • Forêt de Massane. La forêt de Massane, d’une superficie de 336 hectares, est devenue une réserve naturelle en 1973 et constitue un exemple d’écosystème forestier intact. De nombreuses observations scientifiques sont effectuées dans la forêt, tandis que des sentiers invitent les visiteurs à se perdre dans ce havre de paix protégé.

Vendres portuaires

Port Vendres possède un port naturel profond et rocheux qui a conduit le roi Louis XIV à ordonner à son architecte, Vauban, de transformer la ville en port naval. Aujourd’hui, le seul vestige des structures défensives de Vauban est la tour de l’horloge de la ville. Avec une économie basée sur la pêche, Port Vendres a une richesse de restaurants de poissons et de fruits de mer, ainsi qu’un marché animé le samedi.

Les points d’intérêts :

  • Paulilles. À environ trois kilomètres au sud de Port Vendres se trouve le parc récréatif de Paulilles, une vaste baie où une végétation exotique prospère dans une ancienne usine de dynamite. Depuis la fermeture de l’usine en 1984, le site a été rendu à la nature et les visiteurs peuvent maintenant se plonger dans sa beauté naturelle restaurée, ainsi que dans son histoire industrielle.
  • Les sports nautiques. Port Vendres est une plaque tournante pour les sports nautiques, avec la plongée sous-marine, la planche à voile et le kayak de mer, toutes des activités populaires. L’office de tourisme (Quai François Joly 1) vous renseigne sur les modalités de participation.

Collioure

Le joyau de ce littoral est sans aucun doute Collioure, où une charmante et chic vieille ville se trouve à côté de plages de galets, d’un château en bord de mer et d’un moulin à vent médiéval.

Les points d’intérêts :

  • Le château royal. Perché sur le bord du port, apparemment taillé dans la roche, se trouve le Château Royal, construit en 672 après J.-C.
  • L’église Notre-Dame-des-Anges. Située de l’autre côté du port, cette église rose vif, avec son emblématique clocher-phare, a été peinte à plusieurs reprises par Matisse.

Argelès-su-Mer

Argèles possède la plage la plus longue et la plus sablonneuse de la Côte Vermeille. Une promenade sur la promenade du bord de mer est un moyen idéal de faire de l’exercice en douceur. La plage est plutôt touristique, mais ceux qui veulent se détendre peuvent se rendre à la plage protégée du Racou, située à proximité.

Les points d’intérêts :

  • Bois des Pins. Cette forêt du XIXe siècle, qui compte plus de 8 000 pins, surplombe la mer et constitue un lieu de promenade avec vue.
  • Parc Municipal de Valmy. Situé à trois kilomètres au sud d’Argèles, ce château de conte de fées du XIXe siècle a été transformé en hôtel, mais le parc est géré par la municipalité et offre un cadre charmant pour les pique-niques.
  • Parc de canyoning. Au nord d’Argèles, ce parc d’aventure est aménagé dans une carrière abandonnée et est spécialisé dans la tyrolienne, la luge et le saut de cascade.
  • Le Sentier Littoral. Ce parcours côtier en falaise part de la plage du Racou à Argèles et mène à Banyuls, via Collioure. La durée totale de la promenade est d’environ quatre heures.
  • Le train : Barcelone Sants – Cerbère (2 heures 30 minutes). Correspondance à Cerbère pour Banyuls, Port Vendres, Collioure et Argèles.

Où loger ?

  • Château Valmy (Argèles). Ajoutez une touche de classe à votre voyage avec un séjour dans l’élégant Château de Valmy.
  • Hôtel-Restaurant les Templiers (Collioure). Situé dans les rues piétonnes de Collioure, c’est un bar, un musée d’art et un hôtel fascinant où Matisse et Derain avaient l’habitude de se retrouver.
  • Belvédère du Rayon Vert (Cerbère). Entre 1928 et 1932, cet hôtel Art Déco a été construit pour accueillir les passagers voyageant entre la France et l’Espagne, qui devaient changer de train à Cerbère. Mais après la guerre civile espagnole, les frontières ont été fermées et l’hôtel est tombé en déclin. Aujourd’hui, ce bâtiment en ruine, inspiré par les bateaux, évoque un sentiment de sa grandeur passée, et une partie a été transformée en appartements de vacances.
  • Si vous aimez le camping, il y a une gamme de différents campings.

Festivals

Les Déferlantes Sud de France. De grands noms descendent sur Argèles lors de ce festival de musique qui se tient au Parc de Valmy.

Fête de Mailly. Un obélisque en marbre de 30 mètres, datant de 1780, se dresse sur le quai de Port Vendres. Chaque année en septembre, la Fête de Mailly commémore la construction de l’obélisque dans le cadre d’un festival culturel intrigant qui comprend, entre autres, un défilé de déguisements, une reconstitution de la pose de la première pierre et la danse des sardanes.

Art

Fauvisme. Collioure est le lieu de naissance du fauvisme, un mouvement qui a vu le jour lorsque Henri Matisse et André Derain ont visité Collioure en 1905 et ont réalisé 242 peintures, dessins et sculptures de la ville colorée qui les sépare. Le labyrinthe de Collioure est parsemé de reproductions de toiles fauvistes le long d’un itinéraire appelé le Chemin de Fauvisme.

Aristide Maillol (1861-1944) était un peintre, graveur et sculpteur de Banyuls-sur-Mer, surtout connu pour ses sculptures de nus féminins. Visitez son ancienne maison, le Musée Maillol, et découvrez son œuvre dans toute la ville de Banyuls :  » La Fille couchée  » (1921) est sur l’avenue du Fontaulé,  » Ile de France sans bras  » (1925) est sur la plage et un monument aux morts est situé derrière l’Hôtel de Ville.

Charles Rennie Mackintosh. L’architecte, designer et aquarelliste écossais Charles Rennie Mackintosh (1868-1928) a passé deux ans de sa vie à peindre Port Vendres. Un parcours autour du port montre des reproductions de ses œuvres à l’endroit où il les a peintes, et un petit musée dans le Jardin du Dôme explore le temps que Mackintosh a passé dans la ville à travers ses peintures, ses photographies et ses vidéos.

Vin

Banyuls et Collioure ont tous deux leur propre appellation de vin. La Grande Cave de Terres des Templiers à Banyuls-sur-Mer propose une visite guidée et une dégustation du célèbre vin rouge doux de Banyuls et des vins rouges, blancs et rosés secs et corsés de Collioure.