collioure

Collioure

Collioure est une commune du sud du département français des Pyrénées-Orientales.

Géographie

La ville de Collioure est située sur la Côte Vermeille, dans le canton de La Côte Vermeille et dans l’arrondissement de Céret.

Toponymie

Collioure s’appelle Cotlliure en catalan.

Histoire

Le château de « Castrum Caucoliberi » est déjà mentionné en 673, ce qui indique que l’établissement de ce château était d’une importance stratégique et commerciale pendant la domination wisigothe.

Collioure était autrefois divisé en deux villages séparés par la rivière Douy, la vieille ville au sud appelée Port d’Avall (en français connu sous le nom de Le Faubourg) et le port en amont, Port d’Amunt (en français connu sous le nom de La Ville).

Collioure a été prise en 1642 par les troupes françaises du Maréchal de la Meilleraye. Une décennie plus tard, la ville a été officiellement cédée à la France par le Traité des Pyrénées de 1659. En raison de son importance stratégique, les fortifications de la ville, le Château Royal de Collioure et le Fort Saint-Elme, ont été améliorées par l’ingénieur militaire Vauban sous le règne de Louis XIV. Néanmoins, Collioure fut assiégée et occupée par les troupes espagnoles en 1793, marquant la dernière tentative espagnole de prise de la ville. Le blocus fut brisé un an plus tard par le général Jacques François Dugommier.

En 1823, le territoire de Port-Vendres devient une commune, reprenant des parties des communes de Collioure et de Banyuls-sur-Mer.

Le 21 janvier 1870, un phénomène climatique exceptionnel se produit à Collioure, comme le constate Charles Naudin à l’époque ; plus d’un mètre de neige tombe en une journée sur la commune. De nombreux vergers ainsi que des bois de chênes-lièges sont endommagés.

Economie

Collioure est le nom d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) située autour de la ville, (Collioure AOC), produisant des vins rouges, rosés et quelques vins blancs. Les anciennes vignes en terrasses sur les collines derrière la ville fournissent également des raisins pour les vins d’apéritif et de dessert de l’appellation (Banyuls), qui partage ses limites avec l’appellation Collioure.

Collioure est également célèbre pour ses anchois, et sa pêche autrefois florissante est mentionnée dans le livre de Mark Kurlansky, Salt.

Culture

Comme la ville a une forte culture catalane, sa propre devise a été adoptée par l’une des équipes locales de rugby catalan (USA Perpignan, France) : Sempre endavant, mai morirem (Toujours en avant, on ne mourra jamais). Sous la direction de Michel Moly, la ville a une autre devise, Collioure sera toujours Collioure (Collioure shall always be Collioure), qui cite la célèbre chanson du chanteur français Maurice Chevalier intitulée Paris sera toujours Paris.

La fête annuelle de la Saint-Vincent se tient autour du 15 août, attirant deux fois la population de la ville en visiteurs pour plusieurs jours de fête avec de la musique et des feux d’artifice.

Au début du 20ème siècle, Collioure est devenue un centre d’activité artistique, plusieurs artistes fauves en ont fait leur lieu de rencontre. André Derain, Georges Braque, Othon Friesz, Henri Matisse, Pablo Picasso, Charles Rennie Mackintosh, James Dickson Innes et Tsuguharu Fujita ont tous été inspirés par le château royal de Collioure, ses rues médiévales, son phare converti en église Notre-Dame-des-Anges et sa baie méditerranéenne typique. Le cimetière de Collioure contient la tombe du poète espagnol Antonio Machado, qui a fui ici pour échapper à l’avancée des troupes franquistes à la fin de la guerre civile espagnole en 1939.

Le romancier britannique Patrick O’Brian a vécu dans la ville de 1949 jusqu’à sa mort en 2000, et son roman Les Catalans décrit la vie à Collioure comme elle était dans le passé. Il a également écrit une biographie de Picasso, qui était une connaissance. O’Brian et sa femme Mary sont également enterrés dans le cimetière de la ville.

Une partie de l’action dans le quatrième roman comique de Stephen Clarke mettant en scène Paul West, Dial M for Merde, se déroule à Collioure.

Quatre-vingt-dix-huit reproductions des œuvres de Matisse et de Derain sont exposées exactement là où ces deux maîtres du fauvisme ont peint les originaux, au début du XXe siècle.

Des personnages importants

  • Antonio Machado (1875-1939), poète espagnol mort à Collioure.
  • René Llense (1913-2014), joueur de football né à Collioure.
  • Patrick O’Brian (1914-2000), romancier et traducteur anglais, a vécu et a été enterré à Collioure.
  • Nur Ali Sheikh (1928-), peintre néo-cubiste né au Kenya qui vivait dans la maison représentée par Matisse dans sa Vue de Collioure