Le Musée d’Art Moderne de Céret

Le Musée d’Art Moderne de Céret situé dans les Pyrénées-Orientales, en France, créé par Pierre Brune et Frank Burty Haviland en 1950 avec le soutien personnel de leurs amis Pablo Picasso et Henri Matisse qui ont participé à sa création.

Présentation du musée

Le Musée d’art moderne abrite une collection permanente d’artistes locaux et de renommée internationale, dont 78 pièces de Pablo Picasso – 57 d’entre elles étant des dons de l’artiste lui-même. Du cubisme à l’Ecole de Paris, du Nouveau réalisme aux Supports/Surfaces, les collections du Musée montrent la relation intense entre la ville de Céret et certains des artistes majeurs du XXe siècle : Georges Braque, Juan Gris, Chaim Soutine, Marc Chagall, Raoul Dufy, Auguste Herbin, Henri Matisse, Miró, Antoni Tàpies, Claude Viallat et Toni Grand.

Céret, “la Mecque du cubisme”.

Le cubisme dans les Pyrénées

En janvier 1910, le sculpteur catalan Manolo Hugué convainc le peintre Frank Burty Haviland et le compositeur Déodat de Séverac de s’installer à Céret, un petit village catalan des Pyrénées-Orientales près de la frontière espagnole. Ils invitent leurs amis de Montmartre à s’y installer, et de 1911 à 1913, en plein cubisme. Pablo Picasso découvre Céret à l’été 1911 et invite son modèle et amant Fernande Olivier, et Georges Braque, également ami de Manolo Hugué, à le rejoindre. En 1913, 1914 et 1915, sa nouvelle amante Eva Gouel séjourne elle aussi chez Picasso et pose pour lui à Céret.

André Masson, Auguste Herbin, Max Jacob, Juan Gris, Jean Marchand s’installent également à Céret, et bientôt une communauté d’artistes s’y établit. Certains, comme Othon Friesz, Albert Marquet, Raoul Dufy et Jean Cocteau, reviennent après la Première Guerre mondiale et sont rejoints plus tard par une nouvelle vague d’artistes de Montparnasse.

Soutine à Céret

En 1919, Pierre Brune invite son ancien voisin de la Cité Falguière, Chaim Soutine, à s’installer à Céret. Soutine, qui avait du mal à gagner sa vie à Paris où les étrangers étaient regardés avec agressivité, accepta avec enthousiasme. Léopold Zborowski, le marchand d’art de son ami Modigliani, décide de le soutenir et paie le voyage. Michel Kikoine lui rend visite pendant quelques mois. En janvier 1920, il apprend la mort de Modigliani et le suicide de sa petite amie Jeanne Hébuterne, enceinte. Secoué par la mort de son amie, il arrête de boire et observe les recommandations des médecins pour guérir. Cependant, il est trop tard pour son ulcère. Soutine était blessé, en colère et sauvage, et vivait en dehors de la communauté artistique. Pendant près de deux ans, il peint énormément. Durant l’été 1920, Zborowski a choisi près de deux cents tableaux. Puis, Soutine fait de fréquents voyages entre Céret et Cagnes-sur-Mer jusqu’en 1922.

Fuir les nazis à Céret

Une troisième vague d’artistes fuyant les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale s’est réfugiée dans la ville, comme Tristan Tzara, Jean Dubuffet et Marc Chagall. Pierre Brune, Pinkus Kremegne et Frank Burty Haviland s’installent définitivement dans la ville.

Les collections du musée

Les principaux artistes et œuvres représentés sont :

  • Pablo Picasso – le Portrait de Corina Pere Romeu (1902), la Nature morte au crâne et au pichet (1943)
  • Salvador Dalí
  • Chaïm Soutine – Vue sur Céret, la vieille ville (1919), Les platanes à Céret, place de la Liberté (1919)
  • Georges Braque
  • Juan Gris – Verre et Journal (1916), La Danseuse (1924), Arlequin (1922), Torero (1913)
  • Marc Chagall – Les gens du voyage (1968), La guerre (1943), La crucifixion (1925), La vache à l’ombrelle (1942)
  • Auguste Herbin
  • Henri Matisse – Barques à Collioure (1905), Raccommodeuses de filets (1905)
  • André Masson
  • Pinchus Krémègne
  • Joan Miró – Femme oiseau (1972), Personnage Oiseau (1979)
  • Antoni Tàpies – Fenêtre ocre sur noir (1981), Le bocal (1981), Transformacio n°6327 (1990), Diptyque mural (1990)
  • Claude Viallat
  • Toni Grand
  • Vincent Bioulès
  • Tom Carr – le groupe de sculptures extérieures permanentes “I by Numbers” (2007)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.