Olette : une vache déjà morte décapitée pour ses cornes

L’auteur des faits ne sera pas poursuivi car l’animal était déjà mort depuis plus d’une semaine. En revanche, c’est avec effroi qu’un gardien de troupeau cette macabre découverte.

Pyrénées-Orientale : il décapite un bovin pour arracher ses cornes

C’est dans la commune tranquille d’Olette, le 28 septembre dernier, que cela s’est passé. Plus précisément au lieu-dit “Pla de la Baillette”. Une vache de type Aubrac, déjà morte, et qui gisait à terre sans sa tête.

Ce sont des analyses en laboratoire ainsi que l’aide d’un témoignage clé recueilli sous dix jours qui a permis de lever le mystère. Les services vétérinaires ont admis que la vache était probablement morte d’un virus plusieurs jours avant les faits. L’auteur de cet acte étrange n’a donc pas commis d’acte de cruauté mais il était visiblement très intéressé par les cornes de l’animal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.